Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

1955

Les locomotives stars B.B. et C.C. atteignent la vitesse de 331 km/h, nouveau record du monde.

  • Le traçage auparavant manuel est désormais reproduit du papier sur la tôle par une machine.
  • Début de la spécialisation du métier de chaudronnier, avec l’introduction progressive de l’électronique dans les ateliers, puis de la commande numérique et de l’informatique.
  • Dans les années 60, le procédé TIG mis au point par les Etats-Unis en 1942 devient incontournable (il permet l’isolation de l’arc électrique pour le découpage de tôles fines en magnésium et en acier oxydable).
  • Dans les années 60, plusieurs innovations de la décennie précédente sont adoptées progressivement dans les grands pays industriels, qui connaissent une forte
  • Le métier de chaudronnier connaît une profonde mutation. Les textes contractuels et les cahiers des charges techniques remplacent la confiance et l’application des règles de l’art par l’artisan d’autrefois. Le contrôle qualité interne devient très important.