Archives pour la catégorie Actualités

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

REMISE DU PRIX GERARD DE SAINT VAULRY 2016

La 18ème cérémonie de remise des prix Gérard de Saint Vaulry a eu lieu le mardi 29 novembre 2016, à la maison de la mécanique, à Courbevoie.

Ce prix, assorti d’une bourse d’études, récompense et honore les lauréats du concours général des métiers de la spécialité « Technicien en Chaudronnerie Industrielle ».

En 2016, 4 jeunes chaudronniers/es se sont distingués à l’issue d’épreuves pratiques plus longues et plus exigeantes que celles du baccalauréat.
Les 2 premiers prix ont été décernés à Pauline Noël et Antoine Jahan, tous deux formés par l’AFPI Pays de la Loire à Nantes.
Simon Lasnier –du Lycée des Métiers Jean Lurçat de Fleury les Aubrais, et Baptiste Mugnier – du Lycée des  Métiers Monge de Chambéry, étaient tous deux 3ème exaequo de ce concours prestigieux.

img_4849

Les lauréats étaient reçus pour cette remise de prix par les administrateurs du SNCT, en présence des membres du jury du concours général. Leurs diplômes ont été remis par François Rieffel – Président du SNCT, Roland Dutertre – Président du Comité Formation du SNCT, et Bruno Grandjean – Président de la FIM.

François Rieffel a rappelé à cette occasion que le SNCT se doit d’accompagner les jeunes vers les nouvelles technologies, tout en préservant l’expérience et le savoir-faire d’une filière en innovation permanente.
Il a conclu son discours en remerciant, au nom du SNCT et de la profession dans son ensemble, les enseignants et les équipes pédagogiques qui accompagnent, s’engagent et s’investissent dans la formation des futurs professionnels de la filière chaudronnerie industrielle.

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

15ème REMISE DE DIPLÔMES D’INGENIEUR POUR LA SPECIALITE MECANIQUE STRUTURES INDUSTRIELLES PAR APPRENTISSAGE DE POLYTECH MONTPELLIER

FLORENT GARDIN PHOTOGRAPHE ARLES

FLORENT GARDIN PHOTOGRAPHE ARLES

Le 19 novembre dernier, Polytech Montpellier a remis officiellement leur diplôme aux étudiants de la promotion sortante à l’occasion d’une grande cérémonie présidée par Monsieur Serge PRAVOSSOUDOVITCH, Directeur de l’école, qui s’est déroulée dans la majestueuse salle Berlioz du Corum à Montpellier, devant plus d’un millier d’invités

Cette année encore, l’’apprentissage a été mis à l’honneur au travers du discours d’introduction de Fabien SOULIE, Directeur des Etudes de la Spécialité Mécanique par apprentissage.

273 élèves des 7 spécialités en filière classique (Matériaux, Informatique et Gestion, Sciences et Technologies de l’Eau, Microélectronique et Automatismes, Sciences et Technologies des Industries Agroalimentaires, Energétique énergies renouvelables, Mécanique et Interactions) et 55 élèves des 3 spécialités par apprentissage (Eau et  Génie Civil, Systèmes Embarqués et Mécanique Structures Industrielles) se sont vus honorés lors de cette occasion.

Monsieur Philippe AUGE, Président de l’Université de Montpellier, a dans son allocution d’ouverture, souligné la nécessité de convergence entre le monde de l’entreprise et le monde universitaire.

Denis CERVELLIN, Responsable pédagogique de la filière MSI, qui a pu remettre les diplômes à ses apprentis, a rappelé la collaboration sans faille et le solide partenariat professionnel qui lie le SNCT à Polytech Montpellier depuis 1999.

FLORENT GARDIN PHOTOGRAPHE ARLESFLORENT GARDIN PHOTOGRAPHE ARLES

Cette formation d’ingénieurs, mise en place par l’école pour la profession, vise à mettre en synergie l’émergence des nouveaux matériaux et procédés à haute technologie utilisables par les métiers de la chaudronnerie avec une pédagogie partagée « Ecole/Entreprise » que constitue la formation par l’alternance. Chaque promotion forme environ 20 apprentis-ingénieurs accueillis par des entreprises situées sur le territoire national et constituées aussi bien par de grands groupes industriels que par des PME et PMI.

7 des 17 apprentis « MSI » ont choisi de poursuivre l’aventure Polytech en préparant un Diplôme d’Université en Science et Technologie du Soudage permettant l’accès à la qualification IWE (International Welding Engineer).

 

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

Journées d’études : « Évolution des diplômes de la filière chaudronnerie »

img_4586 dsc04478 dsc04607

L’association AMA et le SNCT ont organisé en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale des journées d’études les 11 et 12 octobre 2016 à Angers afin de faire un point sur l’évolution des diplômes de la filière « Chaudronnerie », en présence de l’ensemble des inspecteurs des différentes académies.

Au programme de ces 2 journées de réflexion :

  • visite de deux entreprises : la société ALLIA – ensemblier industriel, concepteur et constructeur spécialisée dans la transformation des matériaux, et la société CARRE COINTREAU – distillerie prestigieuse propriétaire d’une vingtaine de cuves de distillation;
  • échange avec les principaux acteurs de la filière chaudronnerie ( Ministère de l’Education Nationale, industriels, représentants du SNCT) sur l’évolution des diplômes de cette filière noble ;
  • Présentations des nouvelles Mention Complémentaires : Technicien(ne) en soudage et Technicien(ne) en tuyauterie industrielle de niveau 4 (post Bac).
  • Présentation des outils de soudage virtuel.

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

Remise des prix du Concours Général 2016

La cérémonie de remise des prix du Concours Général a eu lieu le jeudi 7 juillet 2016, à l’Université de la Sorbonne à Paris.

92 candidats été inscrits dans l’option  » Technicien en Chaudronnerie Industrielle ».

A l’issue des épreuves 1 jeune chaudronnière et 3 jeunes chaudronniers ont reçu leurs prestigieuses récompenses :

1er prix : Pauline NOEL – AFPI Pays de la Loire à Nantes,

2ème prix : Antoine JAHAN – AFPI Pays de la Loire à Nantes,

3ème prix exaequo : Simon LASNIER – Lycée des Métiers Jean Lurçat à Fleury les Aubrais et Baptiste MUGNIER – Lycée des Métiers Monge à Chambéry.

laureatsorbonne

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

20e Edition du Concours Général des Métiers : Option « Technicien en Chaudronnerie Industrielle »

Le Lycée Paul Cornu de Lisieux a accueilli pour la 20è année consécutive l’épreuve pratique du Concours Général des Métiers de l’option TCI, du 23 au 27 mai 2016.

A l’issue de cette épreuve, 4 jeunes chaudronniers, dont une jeune chaudronnière, ont été qualifiés et recevront leurs prix lors d’une cérémonie à la Sorbonne.

Le proviseur s’est dit « heureux, en tant que fils de chaudronner, d’accueillir au sein de son établissement la fine fleur des chaudronniers de notre pays, dans le cadre d’un concours prestigieux ».

Madame le Secrétaire d’Etat a rappelé que cet évènement est un « rendez-vous de valorisation de la voie professionnelle », vitrine du savoir-faire des entreprises industrielles et de ce qu’elles offrent.

S’adressant aux jeunes chaudronniers présents, elle les a félicités pour leurs choix d’orientation professionnelle et leurs parcours déjà réalisés. Elle a précisé qu’en choisissant la voie professionnelle, ils ont choisi la voie de l’excellence afin de s’engager vers des métiers d’avenir et s’assurer de belles carrières.20160527_112933

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

14ème remise de diplômes d’ingénieur de Polytech Montpellier

PHOTO1

Le 12 décembre dernier, Polytech Montpellier a remis officiellement le diplôme d’ingénieurs pour la spécialité mécanique structures industrielles par apprentissage aux étudiants de la promotion sortante à l’occasion d’une grande cérémonie.

Cette cérémonie présidée par M. Serge PRAVOSSOUDOVITCH, Directeur de l’Ecole, s’est déroulée dans la majestueuse Salle Berlioz du Corum à Montpellier, devant plus d’un millier d’invités pour lesquels de nombreuses animations ont été réalisées par les différents clubs étudiants de l’Ecole.

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

De l’Objet aux Métiers : 2ème édition

140

Le SNCT s’est associé pour la deuxième année consécutive au concours ONISEP / La Fabrique de l’industrie/FIM, « de l’objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques ».

Destiné aux collégiens de la 6è à la 3è, il visait à faire découvrir une industrie mécanique innovante, omniprésente dans notre quotidien et recouvrant de multiples métiers.

Les prix ont été remis le 16 mars 2016 à la Maison de la Mécanique en présence d’Yves Fiorda, Vice-Président de la FIM, en charge de la Formation et de la Communication, de François Rieffel, Président du SNCT et de George Asseraf, Directeur de l’Onisep.

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

13ème REMISE DE DIPLÔMES D’INGENIEUR POUR LA SPECIALITE MSI PAR APPRENTISSAGE

Le 15 décembre dernier, a eu lieu, dans la majestueuse salle Berlioz du Corum à Montpellier la cérémonie de remise des diplômes d’ingénieur de l’Ecole Polytechnique Universitaire de Montpellier de l’Université Montpellier 2 (Polytech Montpellier).

293 élèves des 8 spécialités (Matériaux, Informatique et Gestion, Sciences et Technologies de l’Eau, Microélectronique et Automatismes, Sciences et Technologies des Industries Agroalimentaires, Énergétique énergies renouvelables, Mécanique et Interactions et Mécanique Structures Industrielles par apprentissage se sont vus honorés lors de cette occasion.

Cette cérémonie s’est déroulée devant plus 1500 personnes en présence de Madame Anne Yvonne LE DAIN, Députée et Vice-Présidente de la Région Languedoc Roussillon, de Monsieur Michel ROBERT, Président de l’Université Montpellier 2, de Monsieur Max LEVITA, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de Montpellier délégué au Développement Économique et à l’Emploi, de Monsieur Serge PRAVOSSOUDOVITCH, Directeur de Polytech Montpellier, et de Monsieur Roland DUTERTRE , président du comité Formation du SNCT.

 Monsieur Michel ROBERT, Président de l’Université Montpellier 2, a dans son allocution d’ouverture, souligné la nécessité de convergence entre le monde de l’entreprise et le monde universitaire. Lors de la remise des diplômes de la promotion 2014 du Département Mécanique par apprentissage, Monsieur, DUTERTRE, a rappelé les relations de partenariat qui lient le SNCT et Polytech Montpellier depuis 1999.

Cette formation d’ingénieurs, mise en place pour la profession par Polytech Montpellier, vise à mettre en synergie l’émergence des nouveaux matériaux et procédés à haute technologie utilisables par les métiers de la chaudronnerie avec une pédagogie partagée « Ecole/Entreprise » que constitue la formation par l’alternance.

Chaque promotion forme environ 20 apprentis-ingénieurs accueillis par des entreprises situées sur le territoire national et constituées aussi bien par de grands groupes industriels que par des PME et PMI.

Cette année, Monsieur Roland DUTERTRE, président du comité Formation du SNCT, a remis aux 23 jeunes ingénieurs de la spécialité Mécanique-Chaudronnerie, leur précieux sésame. Six d’entre eux ont choisi de poursuivre l’aventure Polytech en préparant un DU en Science et Technologie du Soudage permettant l’accès à la qualification IWE (International Welding Engineer).

Presque tous déjà embauchés (dont 9 dans leur entreprise d’accueil), ils s’ajoutent aux 192 anciens travaillant déjà dans le milieu de la Mécanique, de la Chaudronnerie ou du Soudage.

La formation bénéficie de l’appui scientifique et technologique fourni par les structures de Polytech Montpellier et de l’UM2, en particulier du Laboratoire de Mécanique et Génie Civil qui dispose d’une équipe de recherche sur les assemblages soudés. Celui-ci sert de cadre aux apprentis-ingénieurs pour exécuter certains travaux pratiques et permet de développer une recherche appliquée en partenariat avec des entreprises.

Le domaine d’insertion de ces ingénieurs de terrain concerne l’ensemble des entreprises en rapport avec la mise en œuvre des métaux en feuilles, tubes et profilés, utilisés dans la production et la transformation, dans des secteurs aussi variés que le nucléaire, la chimie, la pétrochimie, l’industrie pharmaceutique, ou dans les domaines des transports, du stockage, de l’énergie, de la construction des ouvrages d’art et de l’environnement.

Pour plus d’informations :

Polytech Montpellier

 Email: secretaire-msi@polytech.univ-montp2.fr

( 04 66 62 85 42 /Fax 04 66 62 85 91)

Nouveaux ingénieurs « chaudronniers » de Polytech Montpellier Promotion 2014. ©Pierre Soulier

Nouveaux ingénieurs « chaudronniers » de Polytech Montpellier
Promotion 2014.
©Pierre Soulier

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

Objectif formation : direction l’aventure des métiers !

Cette année encore, le SNCT était présent lors du salon de l’éducation. Sous la bannière commune « des industries technologiques », un espace de 130m² a accueilli quatre jours durant les jeunes pour leur faire découvrir les perspectives d’emploi et de carrières dans la mécanique.

4 professions de la mécanique adhérentes de la FIM étaient présentes sur le stand :

– la mécatronique (roulements, transmissions de puissance, étanchéité) avec Artema

– les équipements de manutention et de travaux publics avec le Cisma

– les équipements énergétiques avec FIM-Énergétique

– les technologies de production avec le Symop / Tech2Prod

 La participation du SNCT au salon de l’éducation permet d’assurer une promotion efficace des métiers de la chaudronnerie et de sensibiliser les étudiants aux opportunités professionnelles du ce secteur industriel. En effet, les entreprises continuent d’avoir des besoins de recrutement élevés et ce phénomène devrait même s’amplifier dans les années à venir. Si tous les métiers sont concernés par les besoins en recrutement du secteur, les opérateurs qualifiés, les ingénieurs et les cadres techniques sont particulièrement recherchés. Dans les années à venir, les entreprises recruteront de plus en plus de candidats qualifiés. Pour la filière chaudronnerie, tuyauterie et maintenance industrielle a besoin de 5 000 ouvriers qualifiés, techniciens ou ingénieurs par an. Le métier de chaudronnier-tuyauteur présente de multiples facettes : réalisation des structures et/ou réseaux de tuyauteries métalliques à partir de plans, modélisation des pièces en 3D sur ordinateur, assemblages, tout cela dans le respect des exigences qualité, de sécurité et d’environnement et de contrôle des pièces. Au-delà de telles facilités manuelles, le chaudronnier-tuyauteur doit avoir un esprit logique et scientifique pour lire des plans, tracer en développé, appréhender le soudage, le découpage, le traçage et l’usinage ou encore connaître les matériaux utilisés.

 Pour présenter ces opportunités, les représentants du SNCT ont été accompagnés par des enseignants et un étudiant du lycée Gustave Eiffel, ainsi que par les lauréats du concours général des métiers de la spécialité « technicien en chaudronnerie industrielle ». À l’occasion du salon, les étudiants ont également été invités à tester leur habilité et leur capacité de concentration sur une machine de simulation de soudage (mise à disposition par la société Lincoln Electric France). Ces qualités sont de fait primordiales pour exercer le métier de soudeur.

 Les formations pour devenir chaudronnier sont souvent proposées en alternance. Yolande Bufquin, secrétaire générale du SNCT et secrétaire du Comité FER de la FIM rappelle en effet que  « les entreprises de la mécanique accordent une place de plus en plus importante à l’alternance en général et à l’apprentissage en particulier qui est devenu un outil de pré-recrutement. La relation tuteur/apprenti permet de transmettre au mieux les savoir-faire ». L’apprentissage est un moyen de former un jeune non seulement à un métier, mais également à la culture de l’entreprise.

Chaque année, les organisations professionnelles et les industriels se mobilisent pour faire connaître leurs métiers et promouvoir l’image de l’industrie auprès du grand public. L’ Aventure des métiers constitue en ce sens un moment privilégié pour faire découvrir le secteur de la chaudronnerie. Le SNCT attend avec impatience l’édition 2015 du salon de l’éducation !

 

photo 2

 

 

Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

16e cérémonie de remise du Prix Gérard de Saint Vaulry

La 16e cérémonie de remise du prix Gérard de Saint Vaulry, qui récompense les lauréats du concours général des métiers de la spécialité « Technicien en Chaudronnerie Industrielle » a eu lieu le 26 novembre 2014 à la Maison de la Mécanique en présence de François Rieffel, président du SNCT, Roland Dutertre, président du comité Formation du SNCT et de Michel Athimon, directeur général de la  FIM. Cette distinction, nommée en hommage à celui qui fut le Président du SNCT entre 1975 et 1982, est le symbole de la politique de collaboration entre le SNCT et le ministère de l’Éducation nationale.

En 2014, 84 candidats se sont présentés à l’épreuve de « Technicien en Chaudronnerie Industrielle ». Ils devaient, à partir d’un dossier technique, réaliser une «benne à béton   » en respectant les spécifications des plans et les règles d’hygiène et de sécurité. Chaque pièce a ensuite été analysée dans son ensemble puis point par point afin de vérifier la qualité du travail réalisé. Le jury présidé par l’Inspecteur de l’académie de Caen a souhaité distinguer Thibaud Brangier, Andy Marolle et Jérémy Tarajat.

Les trois lauréats, par leur maîtrise des techniques de la chaudronnerie, incarnent l’excellence du savoir-faire français et assurent l’avenir de notre profession. Le SNCT a souhaité à son tour les récompenser en leur remettant le prix Gérard de Saint Vaulry.

Perpétuer cette tradition est très important pour le syndicat. Il ne s’agit pas en effet seulement de récompenser la maîtrise d’un savoir-faire et la passion du travail bien fait mais bien de déceler le talent de ces jeunes chaudronniers. Leur capacité à innover est les clefs de leur réussite dans un environnement qui évolue très vite.

La cérémonie a été rythmée par les témoignages des lauréats du prix Gérard de Saint Vaulry et par ceux de leurs enseignants. Thibaud Brangier, Andy Marolle et Jérémy Tarajat ont ainsi pu présenter leur parcours et faire part, à l’assemblée, de leur passion pour leur métier.

Le SNCT souhaiterait remercier les représentants du ministère de l’éducation nationale et les enseignants présents lors de la cérémonie pour leur engagement en faveur de la formation de nos futurs collaborateurs.

 

Les lauréats du prix Gérard de Saint Vaulry : de (gauche à droite) Thierry Bouqueau, vice-président trésorier du SNCT, Roland Dutertre, président du comité Formation du SNCT , Thibaud Brangier Jérémy Tarajat, Andy Marolle et François Rieffel, président du SNCT.

Les lauréats du prix Gérard de Saint Vaulry : de (gauche à droite) Thierry Bouqueau, vice-président trésorier du SNCT, Roland Dutertre, président du comité Formation du SNCT , Thibaud Brangier Jérémy Tarajat, Andy Marolle et François Rieffel, président du SNCT.