Timeline

La chaudronnerie dans le temps

Article Sélectionné

La remise des prix au concours général 2013

Pour l’édition 2013 du Concours Général, 84 candidats, élèves en Bac Professionnel TCI (Technicien en Chaudronnerie Industrielle) se sont présentés, dans leurs académies et sur proposition de leurs professeurs, aux épreuves écrites.
A l’issue de cette épreuve, 10 jeunes chaudronniers ont été sélectionnés pour concourir pour la seconde partie dite « finale ».

Les 10 candidats au Concours Général de l’Education nationale 2013

Les 10 candidats au Concours Général de l’Education nationale 2013

L’épreuve finale s’est déroulée du 27 au 31 mai 2013 au lycée professionnel Paul Cornu de Lisieux.

Il a été demandé aux candidats de réaliser, dans un temps imparti de 28 heures, un ensemble « gaine de distribution » en respectant les spécifications des plans et les règles d’hygiène et de sécurité.
Le jury composé à parité d’enseignants et de professionnels qualifiés, été présidé par l’Inspecteur de l’académie de Caen, délégué par Monsieur Rage, Inspecteur Général de l’Education nationale. 
Chaque pièce a été analysée dans son ensemble puis point par point afin de vérifier la qualité du travail réalisé.

 

Suite aux délibérations du jury, les 3 lauréats 2013 sont :

  1. Quentin Lafon – CFAI de Bruges (33)
  2. Julien Marec – CFA Itibanor du Calvados et de la Manche de Caen (14)
  3. Eddy Frode de la forêt – Lycée Professionnel Edmond Doucet à Equeurdreville-Hainneville (50).
Les trois lauréats et la meilleure gaine de distribution du concours

Les trois lauréats et la meilleure gaine de distribution du concours

Comme chaque année pour ce concours prestigieux, la cérémonie de remise des prix du Concours Général 2013 a eu lieu au grand amphithéâtre de la Sorbonne.
Le lundi 8 juillet 2013, elle a été présidée par Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale et George Pau-Langevin, ministre déléguée chargée de la réussite éducative.

Les sujets du concours général sont conformes aux programmes officiels des classes de terminales, mais les épreuves sont plus longues et plus exigeantes que celles du baccalauréat. Cette année, 16 320 candidats ont concourus, dans 48 disciplines. La participation des élèves en chaudronnerie reste quasiment constante d’année en année, avec plus de 80 candidats.

130 prix ont été remis par des personnalités issues de la politique, de l’économie, de l’industrie, …

Les prix des lauréats en chaudronnerie industrielle ont été remis par François Weil, recteur de l’académie de Paris, chancelier des universités.